FAQ   Rechercher   Membres   Groupes   S’enregistrer   Profil   Connexion 
Se connecter pour vérifier ses messages privés



 Bienvenue à INFSCJ Forum 
Bienvenu, Invité! On attend votre participation au Forum                   اهلا بك Invité ننتظر مشاركتكم و تدخلاتكم    
la vraie place des jeunes

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum INFSCJ Tixeraine Index du Forum -> Espace 01 -> Formation - Intégration des cadres jeunesses et sports
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
BAGHIRI


Hors ligne

Inscrit le: 18 Jan 2011
Messages: 7
Localisation: alger
Masculin
Point(s): 6
Moyenne de points: 0,86

MessagePosté le: / Lun 16 Jan 2012, 07:50 pm    Sujet du message: la vraie place des jeunes Répondre en citant

Démocratie: la vraie place des jeunes  Comprendre la politique pour apprendre la démocratie
Pourquoi les jeunes se désintéressent-ils de la citoyenneté « classique » ? 
Ils illustrent très bien le problème de fond. Ils ne se désintéressent pas de la politique, mais, plus encore que l’habitant moyen, ils voient que les instances représentatives ne les représentent pas, ne les écoutent pas. Ils se sentent étrangers à la façon dont ça fonctionne. Dans les institutions étatiques la moyenne d’âge dépasse 60 ans. On dit qu’il faut faire participer les jeunes. Concrètement, que font les partis et les élus dans leur comportement quotidien à part créer des comites de quartier ?
Il n’y a pas de place pour les moins de 30 ans dans nos institutions ?
En théorie si, mais ils ne la prennent pas parce qu’ils s’aperçoivent que ça fonctionne selon d’autres logiques que celles des jeunes. Leurs problèmes ne trouvent pas à s’y exprimer. On a dit que les jeunes qui ont brûlé des voitures n’avaient pas de programme politique. Si, ils avaient le programme politique de base : ils voulaient un logement, un emploi et être reconnus en tant que tels. écouter la jeunesse, savoir ce qu’elle veut et lui faire une place, c’est essentiel. Ce sont les travailleurs et les citoyens actifs de demain.
Les associations de jeunes  sont-ils une bonne formule ?
On est un peu dans la caricature. C’est traiter les jeunes comme des petits adultes. ça peut être un bon exercice pédagogique car c’est toujours intéressant de jouer à un jeu de rôles, mais ça ne résout pas le problème de la prise en compte des besoins spécifiques des jeunes. Le principe de base de la démocratie, c’est que le plus compétent pour savoir ce qu’il faut faire dans le domaine politique, c’est le citoyen. Qui est le plus compétent pour savoir ce qu’il faut faire pour les jeunes ? Ce sont les jeunes. ça ne veut pas dire qu’il faille décider ce qu’ils demandent, mais il faut écouter ce qu’ils ont à dire. à partir de cela on peut élaborer des politiques. Pour le moment c’est l’inverse, les politiques proposent et après ils demandent : « Qu’en pensez-vous ? » Il y a un travail à faire avec les publics pour savoir comment on élabore de nouvelles politiques.
Les enjeux sont réels ?
Ils sont immenses. Dans les partis, les syndicats et les associations, on est entre gens de plus de 50 ans. C’est un des signes de crise de la démocratie. On peut parler de ce qu’on connaît. Mais qu’est-ce qu’on sait sur les besoins des jeunes aujourd’hui ? On fantasme. Il a fallu que des jeunes brûlent des voitures pour qu’il y a ait une prise de conscience de la discrimination raciale. L’enjeu serait de faire l’économie d’émeutes urbaines.


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: / Lun 16 Jan 2012, 07:50 pm    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Tamert
membres Platinum
membres Platinum

Hors ligne

Inscrit le: 27 Jan 2009
Messages: 505
Localisation: paris
Masculin
Point(s): 534
Moyenne de points: 1,06

MessagePosté le: / Mer 18 Jan 2012, 07:30 pm    Sujet du message: la vraie place des jeunes Répondre en citant

Bonjour mon cher collègue, le constat que tu poses est sans équivoque et je pense qu'il faut donner l'exemple en commençant par le mjs, la plupart des cadres qui le composent ont dépassés l'âge pour une partie d'entre eux, le ministre en est un. En même temps je ne pense pas que ça soit un problème d'âge mais plutôt de politique menée par les hommes et les femmes qui occupent le pouvoir depuis des années. C'est en mettant la démocratie au coeur de l'action politique que les choses peuvent bouger. il faut rompre avec le discours paternaliste qui consiste à dire que les jeunes n'ont pas d'expérience et par conséquent ils ne sont pas encore prés. 
Je crois que c'est par la décentralisation des compétences qu'il est possible d'arriver au renouvellement des élites dans notre pays, les communes, et les wilayates devraient bénéficié de plus de prérogatives entre les mains des élus de la république pour voir émerger de nouvelles têtes aux commandes.
Le régionalisme et autre forme de clientélisme doivent être bannis, car jusqu'à présent ce sont entre autres ces deux réacteurs qui font circulé la promotions aux responsabilités. Les pratiques du parti unique ont investi l'administration centrale et les partis. Je suis content que tu le dises. Il y'a 25 je dénoncé ce système avec mes collègues formateurs et nous étions taxés d'agitateurs et d'éléments subversifs. Je suis optimiste pour mon pays, parce que ces personnes ne peuvent plus faire comme avant et c'est déjà une grande avancée. 
En dernier, il ne faut pas croire que ces gens vont partir gentiment en abandonnant leurs privilèges ramassés depuis plusieurs décennies.       
___________________________________________________________________
Salut c'est redouane tamert, j'ai trouvé par hasard votre site. je vous donne mon adresse
redou@live.fr
J'aimerai participer à vos échanges
je vous embrasse Redouane,
Vive les anciens de tixeraine.


Revenir en haut
zoubir
Membre active
Membre active

Hors ligne

Inscrit le: 04 Jan 2011
Messages: 68
Localisation: blida
Masculin
Point(s): 42
Moyenne de points: 0,62

MessagePosté le: / Ven 20 Jan 2012, 02:04 pm    Sujet du message: la vraie place des jeunes Répondre en citant

Mes chers amis,je vais vous faire une confidence que j'ai longtemps gardée pour moi...
Je suis un enfant de BLIDA,..BLIDA d'antant,celle qui incarnait la culture,etc...Savez vous que dans les années 60-70,la jeunesse de BlIDA,sans moyens structurels (maisons de jeunes,centres culturels,etc..) bouillonnait de vie culturelle et ce dans tous les domaines,Sans MOYENS !!!
Mais lorsque soi-disant "on" a pensé organiser tout cela et en prenant étatiquement les choses en mains,ce fut...la décrépitude et l'ère de la médiocrité et par la suite l'extinction de toute étincelle culturelle...
Je ne dis pas que l'initiative étatique n'était  pas faite avec de bonnes intentions mais je dis que cela a été fait dans une totale ignorance des spécificités de la région,avec en plus la mise en place ,dans les postes clés de gens qui n'ont aucune relation avec la réalité culturelle de la région!
A titre d'exemple,dans le secteur de la jeunesse,quel est le directeur de la jeunesse issue de la région??? Aucun! depuis des décennies!
On a crée le Ciaj,après lui l'Odej,la même chose!..D'ailleurs ces deux là ont été gérés et le sont encore par une seule et même personne,depuis plus de vingt (20) ans!!! et là je n'irais pas plus loin!...
Alors comment voulez vous que la jeunesse s'émancipe,se cultive,...(en commencant par ingurgiter la culture première de son propre terroir),lorsque vous mettez dans les postes de commandes des personnes qui ne pensent qu'à leurs intérêts et en premier lieu à faire un transfert d'argent,etc...vers leurs propres régions de naissances???
C'est ce qu'est devenue BLIDA,aujourd'hui,une manne  pour beaucoup pour en extirper et sucer l'argent local et en faire un moyen de transfert vers des régions autres,au lieu d'être investi,sur place,et cela si on avait mis des responsables originaires de BLIDA.
A six heures du soir le centre ville ferme...Où vont tous ceux qui ont des fonds de commerces??? Je vous suggère de vous poster sur l'auto-route,à la sortie de Blida (à KHazrouna!) et vous verrez où vont  tous ces ....!
Je parle de BLIDA,de certaines causes qui font la déchéance de sa jeunesse locale et je sais que dans beaucoup d'autres villes,cela ne se passe pas ainsi,parce que les habitants ne se laissent pas faire....Mais à BLIDA,profitant de son hospitalité légendaire,beaucoup la pressent comme un citron sans lui donner,ne serait ce qu'un grain de reconnaissance ou d'aide!
Je ne suis pas régionaliste,mais cela m'écoeure de voir où est arrivée ma ville,à cause de la cupidité,l'opportunisme,etc...de certains qui ont,en principe,pour devoir,de favoriser son émancipation et non pas sa décrépitude,mal-vie et tous les maux sociaux...
___________________________________________________________________
Conseiller-Jeunesse en 1993-94.
Si je ne suis pas inspecteur,c'est parce que je ne suis pas une brosse à reluire ou un rapace ou un rachi ou mourtachi !


Dernière édition par zoubir le / Sam 21 Jan 2012, 07:26 pm; édité 1 fois
Revenir en haut
Tamert
membres Platinum
membres Platinum

Hors ligne

Inscrit le: 27 Jan 2009
Messages: 505
Localisation: paris
Masculin
Point(s): 534
Moyenne de points: 1,06

MessagePosté le: / Ven 20 Jan 2012, 04:38 pm    Sujet du message: la vraie place des jeunes Répondre en citant

Oui tu as raison de souligner l'apport de la ville de blida dans le patrimoine culturel, jadis la ville des roses. Le savoir vivre des blidéens et leur gout pour le raffinement artistique, cullinaire et musical. Blida, koléa, cherchel et alger ont été des espaces culturels importants dans la promotion de l'art arabo-musulman et arabo-andalous. Ahmed serir un des maitres de cette musique est de blida si ma mémoire est bonne. Que sont devenus tous ces endroits, ces personnages qui ont donné ces lettres de noblesse à la ville de blida, je suppose qu'ils rasent les murs devant l'arrogance et l'arivisme des nouveaux riches.
En transposant cette situation au niveau des autres villes c'est le même résultat. Oui l'Algérie appartient à tous les Algériens et il n'est pas question de faire du régionalisme., le fait est que les enfants natifs d'une ville se retrouvent marginalisés  et mis de côté par des personnes dont la compétence reste à voir.
___________________________________________________________________
Salut c'est redouane tamert, j'ai trouvé par hasard votre site. je vous donne mon adresse
redou@live.fr
J'aimerai participer à vos échanges
je vous embrasse Redouane,
Vive les anciens de tixeraine.


Revenir en haut
zoubir
Membre active
Membre active

Hors ligne

Inscrit le: 04 Jan 2011
Messages: 68
Localisation: blida
Masculin
Point(s): 42
Moyenne de points: 0,62

MessagePosté le: / Sam 21 Jan 2012, 07:21 pm    Sujet du message: la vraie place des jeunes Répondre en citant

Oui,tu as très bien cerné la question...Et c'est ce qui arrive,pour ne pas dire que cela avait commencé il y a bien longtemps,à commencer par la marginalisation de la musique andalouse,supposée être une musique de la bourgeoisie???...
BLIDA est devenue,par la force des choses,synonyme de "poubelle" à ciel ouvert!!!
J'ai entendu dire que politiquement elle fut marginalisée parce qu'elle était le bastion de la wilaya04 historique,donc...Qu'elle fut réfractaire à la révolution agraire...etc...ce qui a donné le droit à certains("politiquement") de vouloir la "rayer "de la carte...comme si ...D'ailleurs,à titre d'exemple,je dirais que dernièrement,dans un petit livret,confectionné par d'anciens moudjahidines concernant les CHOUHADAS de la région de BLIDA,(ce livret se trouve dans une de nos structures de jeunesse),on avait ...oublié le fils  ,Chahid, de ma tante paternelle (BENGOUFA MOHAMED) fils de feu HACHOUD YAMNA ( La FAMEUSE YAMNA du quartier KAMARIZE de BLIDA!) et de Feu BENGOUFA MAAMAR (tous deux anciens moudjahidines!)...Alors,qu'il est originaire de BLIDA !!!Alors...??? Le Chahid Mohamed était,à l'époque mon grand ami,plus qu'un frère!!!Et je ne l'ai jamais oublié!
Que dire???
___________________________________________________________________
Conseiller-Jeunesse en 1993-94.
Si je ne suis pas inspecteur,c'est parce que je ne suis pas une brosse à reluire ou un rapace ou un rachi ou mourtachi !


Revenir en haut
Tamert
membres Platinum
membres Platinum

Hors ligne

Inscrit le: 27 Jan 2009
Messages: 505
Localisation: paris
Masculin
Point(s): 534
Moyenne de points: 1,06

MessagePosté le: / Lun 13 Fév 2012, 07:00 pm    Sujet du message: la vraie place des jeunes Répondre en citant

Tu as bien raison de souligner l'apport des militants nationalistes de Blida pendant la guerre de libération, j'en ai connu 2 pour ma part, Abderahmane chergou jeune officier de l'ALN, à l'indépendance ingénieur puis journaliste, militant de gauche assassiné par les hordes terroristes pendant la décennie noire, il été natif d'el harrach comme moi et mon cousin smain ancien FIDAYE du FLN et qui habite toujours à blida.  Cette ville à été une école de la résistance et du nationalisme comme elle fut aussi un réservoir de la culture arabo- andalouse. L'axe Alger, cherchel, koléa et blida à donné de grands maîtres pour la culture algerienne. 
___________________________________________________________________
Salut c'est redouane tamert, j'ai trouvé par hasard votre site. je vous donne mon adresse
redou@live.fr
J'aimerai participer à vos échanges
je vous embrasse Redouane,
Vive les anciens de tixeraine.


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: / Aujourd’hui à 02:06 am    Sujet du message: la vraie place des jeunes

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum INFSCJ Tixeraine Index du Forum -> Espace 01 -> Formation - Intégration des cadres jeunesses et sports Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2007, 2010 INFSCJ Tixeraine
Traduction par : phpBB-fr.com
Theme xand created Arar Nazih.